huile-bourrache

L'onagre

L’onagre, plante d’un port très altier, avec une splendide hampe florale de couleur jaune, à jaune dorée, d’un taille pouvant aller jusqu’a plus d’un mètre, est aussi une plante dont à l’instar de la bourrache, l’on peut extraire une huile de très haute qualité doté de tout un ensemble de composant sains et apportant de grands bénéfices pour la santé et la vie quotidienne ( ceci dans le cadre d’une alimentation équilibrée bien sur ). Cette photographie montre le haut de la hampe florale, alors qu’à la fois des fleurs sont ouvertes et d’autres en préparation. Le degré de maturité de cette plante indique que visiblement ces fleurs fermées vont s’ouvrir d’ici à quelques jours. Nous reviendrons sur la graine, ne serait ce que pour montrer par l’exemple comment la recueillir et la conserver pour de futures plantations.

La graine d'onagre

C’est à la fin de l’été, ou au tout début de l’hiver suivant les régions et le ton de la fin de saison ( si l’automne est précoce ou s’il permet à un été indien de s’installer jusqu’au tout début des gelées ) que l’on peut récolter la graine de l’onagre. Cette graine est de très petite taille, elle se cueille en frottant les hampes florales qui ont commencées à se dessécher et tombent alors des sortes de calices, que forment les restes des fleurs fanées. Comme on peut le voir aisément ce type de graine se sèmera sous une très fine couche de terreau ( une profondeur de l’ordre de quelques millimètres maximum ). Il reste à voir si la germination se fait en semis froids ou en semis chauds, ce qui fera l’objet d’autres pages dans ce site sur l’huile de bourrache.

La hampe florale de l’onagre

En fin de saison, les plants d'onagre sont parés de leur hampe florale. Ici vous pouvez voir une telle hampe et observer qu’elle arbore à la fois des fleurs en préparation ( en haut, encore refermées ), des fleurs ouvertes pour la pollinisation, ainsi qu’un ensemble de coques qui contiennent les graines et cours de maturation ( au tout début elles sont vertes et immature et par la suite la coque va s’ouvrir pour délivrer des graines de couleurs sombres qui elles sont prêtes à se ressemer et perpétuer l’espèce ). C’est à partir de la récolte de ces graines, une fois la hampe entièrement sèche que l’on peut obtenir cette huile de très bonne qualité qu’est l’huile d’onagre ( huile subtilement différente de l’huile de bourrache tant au niveau gustatif qu’au niveau des effets qu’elle procure ).